vanille - Page 4

  • La cuisine pour les nuls : Bread pudding de la Nouvelle Orléans

    De passage à la Nouvelle Orléans cet été, j’ai eu l'occasion de suivre un cours de cuisine dans une école du coin. J’ai appris à faire des spécialités bien de chez eux : jambalaya, gombo, pralines et surtout le fameux bread pudding. Plus simple je ne crois pas que ça existe.

     

    D’autant qu’en regardant le chef faire j’ai compris une chose : Tout se fait au feeling, les proportions n’ont pas trop d’importance si on respecte les quelques règles de base. Par ailleurs ce dessert peut permettre d’utiliser certains restes : pain rassit, fruits trop murs etc… Et se congèle parfaitement bien…

    La recette idéale quoi !

    J’ai réalisé mon bread pudding avec des ingrédients de saison : pommes et noix, mais aussi autres graines permettant d’avoir un dessert gourmand et énergique !

     

    Voici les règles de base à respecter :

    Il vous faudra un ensemble d’ingrédients dits ‘secs’ et des ingrédients liquides. La base est le pain rassit et vous pouvez prendre n’importe quel pain, de la baguette au pain plein de petites graines.

     

    Dans les ingrédients secs :

    1-      Du pain,

    2-       Des fruits secs ou des graines (noix, amandes, avoine, raisins secs , pépites de chocolat, lin etc…),

    3-      Des fruits frais (quartiers de pommes, ananas, poire etc…),

    4-      Quelques épices ( cannelle, gingembre, muscade etc…)

     

    Dans les ingrédients liquides :

    1-      Des œufs,

    2-      Du beurre fondu,

    3-      Un liquide ‘crémeux’ de votre choix (lait, lait de soja, lait d’amande, lait d’avoine, mélange à pina colada etc…)

     

    En gros les combinaisons sont infinies et peuvent varier au gré des saisons !

     

    Voici la recette de celui que j’ai réalisé pour mon petit déjeuner ce WE  (recette pour 8 personnes) :

     

    350g de pain rassit (j’avais des restes de baguette et un bout de pain complet)

    100g de granola (mélange de cranberries, graines de tournesol, avoine, noix, raisins secs)

    100g d’ananas séché

    1 cuillère à café de cannelle

    4 cuillères à café de vanille liquide

    100g de beurre fondu

    2 œufs battus

    1 L de lait d’amande (en vente en magasin bio)

    2 pommes épluchées et coupées en gros morceaux

     

    Cassez les morceaux de pain en gros bouts (plus ou moins facile selon la fraîcheur du pain !).

    Rajoutez tous les ingrédients secs puis tous les ingrédients liquides. Mélangez bien le tout afin que le pain s’imprègne bien du liquide et commence à ramollir.

     

    Dans un grand moule (j’ai utilisé un moule en silicone de forme carrée), placez la préparation. N’ayez pas peur de remplir le moule jusqu’aux bords car ce gâteau ne gonflera pas !

    Mettez au four à 180°C pendant 1h.

     

    Si vous souhaitez en congeler une partie, sortez le gâteau du four au bout de 45 min, coupez la partie que vous souhaitez congeler et remettez le reste au four pendant 15 min.  Le morceau congelé sera facile à réutiliser et il ne vous suffira qu’à le mettre au four pendant 20-30 min (après décongélation bien sur !) avant de le servir.

    Moi j’ai congelé une moitié du gâteau que je ressortirai lors d’un brunch futur je pense ! Si vous essayez cette recette, dites-moi avec quoi vous l’avez garnie !

     

    Et voilà un gâteau que vous trouverez sur les cartes des restaurants de la Nouvelle Orléans mais qui est vraiment trop simple pour que vous ne vous y colliez pas !

     

     

  • La crème brulée à la vanille

    CREME.jpg


    Qui n'a pas un jour été tenté de prendre une crème brulée au restaurant? La crème brulée représente un classique de nos desserts français, prisée sur notre sol comme à l'étranger car représentante du savoir vivre à la française. Avant de la réaliser pour la première fois on ne s'imagine pas à quel point cette recette est facile. Succés garanti auprès de vos invités!
    Autre avantage majeur de ce dessert, en plus d'être très apprécié, il peut se préparer en avance!

    La recette pour environ 6-8 personnes:
    8 jaunes d'oeufs
    150g de sucre
    1L de crème liquide
    1 gousse de vanille
    sucre roux pour la caramélisation

    Faites infuser la gousse de vanille dans la crème en la coupant en 2 afin que les grains de vanille se libèrent. Faites frémir mais pas bouillir. Réservez la crème puis laissez la refroidir.

    Blanchissez les jaunes d'œufs avec le sucre. Rajoutez la crème froide et bien mélanger.

    Placez le mélange dans des coupelles à crème brulée ou tout autre contenant pas trop haut. Vous pouvez également faire une crème brulée géante en versant le tout dans un plat à gratin, cependant la présentation finale dans les assiettes sera moins appetissante.
    Faites cuire les crèmes au bain marie dans votre four à 130° pendant environ 1h, ou jusqu'à ce que la crème vous paraisse 'prise', c'est à dire qu'en bougeant vos pots vous ne trouvez plus l'aspect liquide du départ.

    Laissez refroidir vos crèmes hors frigo puis les placer au frais avant caramélisation.

    Les crèmes brulées sont généralement meilleures le lendemain.

    Avant de servir vos crèmes, versez une petite couche de sucre roux sur la surface puis 'brulez', idéalement avec un chalumeau. Cette dernière étape permet d'avoir une crème brulée parfaite, avec un coeur froid et une croute de caramel tiède. Cependant, si vous n'avez pas de chalumeau vous pouvez également passer votre crème au four très chaud pendant quelques minutes. Cependant vous ne pourrez plus avoir le coeur frais de la crème, ce qui est un peu dommage mais reste une alternative.

    Les crèmes brulées se gardent plusieurs jours au frais. J'en fais généralement 6 pots d'un coup que je déguste tout au long de la semaine.
    Il est très facile de substituer la vanille par d'autres parfums. J'ai récemment tenté la crème brulée à la lavande, en infusant des fleurs de lavande séchées (non traitées), j'ai également tenté la crème brulée à l citronelle, en infusant des batons de citronelle (en vente dans les épiceries asiatiques) dans la crème. En gros on peut infuser tout ce qui nous passe par la main au grés de nos goûts.

    Bonne dégustation !

    IMG_3045.JPG